Banque de dépannage linguistique


La grammaire
L'adverbe



Dessus

 

Dans la langue courante, dessus est habituellement un adverbe désignant la partie supérieure ou la face supérieure ou extérieure de quelque chose.

 

Exemples :

 

- Mona a pris la chaise et s’est assise dessus.

- Regarde dessus, il y a plein de poussière.

- Ma voiture? Jacques a mis de la cire dessus.

 

Essentiellement, dessus a le même sens que sur; c’est plutôt dans leur emploi que ces deux mots diffèrent. Autrefois, on employait l’un et l’autre comme préposition; mais à partir du XVIIe siècle, dessus s’est spécialisé comme adverbe. Employé seul comme préposition, dessus est vieilli. Par contre, dessus entre dans la formation de nombreuses locutions adverbiales ou prépositionnelles : au-dessus (de), ci-dessus, là-dessus et par-dessus, qui s'écrivent avec un trait d’union, ainsi que de dessus et en dessus, qui s'écrivent sans trait d’union.

 

Exemples :

 

- Quand Maude a renversé son verre, il y en avait partout dessus et dessous la table.

- Il te faudrait une pointure au-dessus.

- L’exemple ci-dessus illustre bien la difficulté.

- Monte là-dessus pour atteindre la tablette.

- Richard a sauté par-dessus la clôture.

- Enlève tes pieds de dessus mon canapé neuf!

 

 

Comme nom, dessus désigne la partie supérieure de quelque chose. Ce nom entre dans la formation d’autres substantifs, toujours masculins et invariables.

 

Exemples :

 

- Maryse a mis de la crème fouettée sur le dessus du gâteau.

- Elle s’est acheté un magnifique dessus-de-lit!

 

 

Pour en savoir davantage sur la préposition sur, vous pouvez consulter les articles Sur et Sur-.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002