Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Emploi du trait d'union > Mots composés > Mots composés avec préfixe ou élément grec ou latin



Archi-

 

L’élément archi- peut exprimer la supériorité hiérarchique. Dans ce cas, il est principalement associé à des titres de personnes ou à des noms du vocabulaire scientifique. Ces composés savants s'écrivent sans trait d’union.

 

Exemples :

 

- Simon a visité une archiconfrérie lors de son passage à Rome.

- J’ai lu la biographie d’une archiduchesse.

- L’abbé Martel a travaillé dans cet archidiocèse pendant de nombreuses années.

 

L’élément archi- peut aussi être employé comme superlatif familier. Il est alors associé à un adjectif pour exprimer un degré supérieur et signifie « très, énormément ». L’usage est variable quant à l’utilisation du trait d’union dans ces superlatifs familiers, qui sont des composés occasionnels. Toutefois, afin d’éviter des difficultés de lecture, il est préférable d’employer le trait d’union dans les composés dont le second élément débute par un i.

 

Exemples :

 

- Cet homme est archimillionnaire. (ou archi-millionnaire)

- Ce problème de mathématiques est archifacile. (ou archi-facile)

- Mon cours de géographie est archi-intéressant.

 

Les mots composés avec archi- suivent la règle générale et prennent la marque du pluriel au besoin. Quant aux superlatifs familiers composés avec un trait d’union, seul le deuxième élément s’accorde en genre et en nombre.

 

Exemples :

 

- On m’a raconté la vie des archiducs Albert et Isabelle.

- J’ai connu beaucoup de créateurs qui étaient archi-ingénieux.

- Plusieurs chanteurs québécois sont archiconnus en France. (ou archi-connus)

 

Le préfixe archi- a un sens proche du préfixe super-, qui exprime lui aussi une idée de supériorité. Pour en savoir davantage sur super-, vous pouvez consulter l’article Super-.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002