Banque de dépannage linguistique


La prononciation
Prononciation des nombres



Un

 

Les chiffres (zéro, un, deux, trois, etc.) et les nombres (vingt et un, quarante-deux, cent trente-cinq, etc.) peuvent poser des problèmes de prononciation. En effet, dans certains cas, on prononce la consonne finale de ces mots, dans d’autres, on fait la liaison avec le mot qui suit, et dans d’autres encore, cette consonne n’est pas prononcée. Cette variation dans la prononciation s’explique par les emplois différents de ces mots, qui peuvent être utilisés comme déterminants, pronoms ou noms.

 

Le mot un, employé seul ou dans un composé, est un déterminant numéral (ou adjectif numéral cardinal) lorsqu’il accompagne un nom; il précise alors le nombre d’éléments que désigne le nom. Dans cet emploi, on fait la liaison entre un et le mot (nom ou adjectif) qui suit lorsque ce dernier commence par une voyelle ou un h muet.

 

Exemples :

 

-  Il n’y avait qu’un autobus à la gare. [kœ̃notobys] ou [kœ̃nɔtɔbys] (kun-no-to-bus)

-  Y a-t-il un honnête homme parmi ces gens? [œ̃nɔnɛtɔm] (un-no-nè-tom)

-  Il y avait vingt et un enfants dans sa classe. [vteœ̃nãfã] (vin-té-un-nan-fan)

 

Dans certains emplois, un est analysé comme un adjectif ordinal; il signifie alors « premier » et désigne un élément qui s’inscrit dans une série. Dans ce cas, on ne fait pas de liaison avec le mot qui suit. Il en va de même pour les nombres composés avec un.

 

Exemples :

 

-  Il a remarqué que le livre un avait disparu. [ləlivʀəœ̃avɛ] (le-li-vre-un-a-vè)

-  Son anniversaire est le vingt et un avril. [vteœ̃avʀil] (vin-té-un-a-vril)

-  Il a travaillé ici du 31 août au 31 octobre 2003. [tʀãteœ̃u] (tran-té-un-ou); [tʀãteœ̃ɔktɔbʀ] (tran-té-un-ok-tobr)

 

Un est aussi employé comme pronom; il est alors souvent accompagné du pronom en. Dans ces emplois, on ne fait pas la liaison.

 

Exemples :

 

-  Des cadres, il n’y en avait qu’un à la réunion. [kœ̃ala] (kun-a-la)

-  Plusieurs jeunes étaient là et un a osé parler. [œ̃a] (un-a)

-  Ils sont sortis un à un. [œ̃aœ̃] (un-a-un)

 

Un et ses composés peuvent aussi être des noms. Ils désignent alors le nombre même. Là encore, on ne fait pas de liaison avec le mot qui suit. On ne fait pas non plus la liaison avec le mot qui précède.

 

Exemples :

 

-  À la loterie, le un est peu populaire. [ləœ̃ɛ] (le-un-è)

-  Ton un est illisible. [tɔ̃œ̃ɛ] (ton-un-è)

-  Trente et un est un nombre premier. [tʀãteœ̃ɛ] (tran-té-un-è)

 

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l’API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l’article Alphabet phonétique international.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002