Banque de dépannage linguistique


La prononciation
Prononciation des nombres



Huit

 

Les chiffres (zéro, un, deux, trois, etc.) et les nombres (vingt et un, quarante-deux, cent trente-cinq, etc.) peuvent poser des problèmes de prononciation. En effet, dans certains cas, on prononce la consonne finale de ces mots, dans d’autres, on fait la liaison avec le mot qui suit, et dans d’autres encore, cette consonne n’est pas prononcée. Cette variation dans la prononciation s’explique par les emplois différents de ces mots, qui peuvent être utilisés comme déterminants, pronoms ou noms.

 

Le chiffre huit, ainsi que les nombres qui se terminent par ce chiffre, est un déterminant numéral (ou adjectif numéral cardinal) lorsqu’il accompagne un nom. Dans ces emplois, on prononce le -t final lorsque huit est suivi d’un mot qui commence par une voyelle ou un h muet. Quand il détermine un nom commençant par une consonne ou un h aspiré, le -t final est habituellement muet, et l’on prononce [ɥi] (ui).

 

Exemples :

 

-  Vingt-huit images illustrent ce livre. [vtɥitimaʒ] (vin-tui-ti-maj)

-  J’ai dû lui raconter huit histoires avant qu’elle ne s’endorme. [ɥitistwaʀ] (ui-tis-twar)

-  Huit vins différents seront servis lors de cette dégustation. [ɥiv] (ui-vin)

-  Nous avons vu dix-huit hiboux hier. [dizɥiibu] (di-zui-i-bou)

 

Dans certains emplois, huit est analysé comme un adjectif numéral ordinal; il désigne alors un élément qui s’inscrit dans une série. Dans ce cas, la consonne finale se prononce, et on fait la liaison avec le mot qui suit, s’il y a lieu. C’est le cas notamment lorsqu’il s’agit d’une date, où l’on prononce généralement [ɥit] (uit); si le nom du mois commence par une consonne, les deux prononciations, [ɥi] (ui) et [ɥit] (uit), sont possibles.

 

Exemples :

 

-  Mon contrat finit le 8 avril. [ɥitavʀil] (ui-ta-vril)

-  Éric commencera ses cours le 8 septembre. [ɥitsɛptãbʀ] (uit-sèp-tan-br) ou [ɥisɛptãbʀ] (ui-sèp-tan-br)

-  La page 8 est déchirée. [paʒɥit] (pa-juit)

 

Huit est également utilisé comme pronom. Dans ces emplois, il se prononce toujours [ɥit] (uit). Il en va de même pour les nombres composés avec huit.

 

Exemples :

 

-  Carl a eu cinq bonnes réponses et Hélène en a eu huit. [ɥit] (uit)

-  Nous ne sommes plus que dix-huit dans ce service. [dizɥit] (di-zuit)

 

Huit est un nom lorsqu’il désigne le nombre même. Là encore, le -t final se prononce. Devant pour cent, huit peut se prononcer [ɥi] (ui) ou [ɥit] (uit).

 

Exemples :

 

-  Thomas a trois huit dans son jeu. [ɥitdã] (uit-dan)

-  Le sondage indique que 88 % des personnes interrogées ont accès à Internet à la maison ou au travail. [katʀevẽɥipuʀsã] (ka-tre-vin-ui-pour-san) ou [katʀevẽɥitpuʀsã] (ka-tre-vin-uit-pour-san)

 

 

Signalons enfin que l’on ne fait pas la liaison ni l’élision devant huit, sauf lorsqu’il fait partie d’un nombre composé (exception faite de quatre-vingt-huit et cent huit, où l’on ne fait pas la liaison).

 

Exemples :

 

-  Il ne reste que huit jours avant mes vacances. [kəɥiʒuʀ] (ke-ui-jour)

-  L’auberge accueillera en fin de semaine un groupe de dix-huit adolescents ontariens. [dizɥitadɔlɛsã] (di-zui-ta-do-lè-san)

-  Nous étions vingt-huit personnes au restaurant pour fêter les quatre-vingt-huit ans de ma grand-mère. [vẽtɥi] (vin-tui) mais [katʀevẽɥit] (ka-tre-vin-uit)

 

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l’API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l’article Alphabet phonétique international.

 

 

Compléments :

 

Élision devant un nombre en lettres (Élision et apostrophe)

Règles générales de lecture des nombres (Prononciation des nombres)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : juillet 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002