Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Figures de style > Figures jouant sur le sens



Hyperbole

 

L’hyperbole est une figure de style qui consiste à exprimer de façon exagérée une idée ou un sentiment. Elle est souvent utilisée pour produire une forte impression ou pour insister sur un point.

 

Exemples :

 

- L’éternité pour moi ne sera qu’un instant. (Jean-Baptiste Rousseau)

- Ses moindres actions lui semblent des miracles. (Molière)

- Je crois que je pourrais rester dix mille ans sans parler. (Jean-Paul Sartre)

 

Plusieurs procédés sont utilisés pour produire une hyperbole : la comparaison (irréaliste), la métaphore, l’emploi de mots excessifs, l’emploi abusif de superlatif, etc.

 

Exemples :

 

- Ton histoire est vieille comme le monde. (comparaison)

- Sa vie est un enfer. (métaphore)

- C’est un film absolument génial, hyperréaliste et complètement délirant. (mots excessifs)

- Elle est convaincue que son fils est plus intelligent, plus doué et plus cultivé que tous les jeunes de son âge. (superlatif abusif)

 

L’hyperbole est très employée dans la publicité, dans le journalisme et dans la langue courante. Son emploi très fréquent, voire abusif, peut amoindrir son effet. C’est ainsi que certaines hyperboles, complètement passées dans l’usage, ne sont plus perçues comme des formules d’exagération.

 

Exemples :

 

- Il est fort comme un bœuf. (pour Il est très fort.)

- Je suis mort de fatigue. (pour Je suis très fatigué.)

- Elle est trempée jusqu’aux os. (pour Elle est complètement mouillée.)

 

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les articles Comparaison et Métaphore.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002