Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Bibliographie et citations > Bibliographie et notices bibliographiques > Notices par types de documents



Livre

 

Dans la section Notices par types de documents, la Banque de dépannage linguistique présente les règles essentielles auxquelles les références bibliographiques doivent se conformer. Chaque article de cette section propose des principes de base en matière de présentation des références bibliographiques lorsqu’il s’agit de livres, d’articles, de sites Web, de disques, de photographies, etc. Ces principes sont illustrés par des exemples réels, semi-fictifs ou fictifs. Pour les nombreux cas particuliers qui peuvent se présenter et qu’il est impossible de traiter dans la Banque, on consultera cependant avec profit un ouvrage spécialisé ou un protocole bibliographique plus complet.

 

Un livre, aussi appelé monographie, est un document présentant une étude d'un sujet particulier soit sous forme complète en un seul volume, soit en un nombre limité de volumes.

 

Description bibliographique

 

La description bibliographique d’un livre se fonde sur les données qui figurent dans le livre. Les renseignements nécessaires pour rédiger la notice bibliographique d’un livre se trouvent généralement dans la page de couverture, dans la page de titre ou dans le verso de la page de titre.

 

La description bibliographique d’un livre se présente traditionnellement de la façon suivante :

 

NOM DE L’AUTEUR OU DE L’AUTEURE, Prénom. Titre du livre : sous-titre, numéro de l’édition, lieu de publication, maison d’édition, date de publication, numéro ou titre du tome ou du volume, nombre de pages suivi de p.  (collection).

 

Notons que la première ligne de la référence est à la marge de gauche, mais que la ou les lignes suivantes sont renfoncées et que la dernière ligne se termine par un point.

 

Nom et prénom de l’auteur

 

Le nom de l’auteur ou de l’auteure s’écrit en majuscules ou en petites capitales et est suivi d’une virgule; le prénom de l’auteur s’écrit idéalement en toutes lettres avec majuscule initiale seulement. Il est suivi d’un point.

 

S’il y a deux auteurs, on coordonne les deux noms par la conjonction et, précédée d’une virgule; le prénom du second auteur précède son patronyme (nom de famille). S’il y a trois auteurs, on met une virgule entre le prénom du premier et celui du deuxième, puis on met la conjonction et, non précédée d’une virgule, entre le patronyme du deuxième et le prénom du troisième. S’il y a plus de trois auteurs, on indique le nom et le prénom du premier en les faisant suivre d’une virgule et de la mention et autres ou et collab. (pour et collaborateurs) de préférence à l’abréviation latine et al. (pour et alii « et les autres »).

 

Titre et sous-titre

 

Le titre du livre s’écrit en italique ou en romain souligné. Il est suivi d’une virgule, qui, elle, ne doit être ni en italique, ni soulignée. S’il y a un sous-titre, il est précédé d’un deux-points, commence généralement par une minuscule et s’écrit en italique ou en romain souligné, comme le titre principal. La virgule apparaît alors à la suite du titre et du sous-titre. Pour en savoir davantage sur l’usage des majuscules dans les titres, vous pouvez consulter l’article Titres d’œuvres et de publications périodiques.

 

Pour les documents bilingues, quand les deux titres figurent sur la page de couverture, on inscrit les deux titres séparés par le signe d’égalité (=) dans la notice bibliographique. Pour en savoir davantage sur la notice bibliographique d’un document en langue étrangère, vous pouvez consulter l’article Document en langue étrangère.

 

Numéro de l’édition

 

La mention de l’édition est suivie d’une virgule.

 

Lieu de publication

 

Le lieu de publication correspond à un nom de ville et est lui aussi suivi d’une virgule. Si ce lieu n’est pas mentionné, on écrit s. l. (sans lieu) entre crochets. Lorsque la ville est peu connue, il peut s’avérer nécessaire de préciser l’État ou le pays, le plus souvent entre crochets. Il n’est cependant pas nécessaire de faire cet ajout si une mention se référant à l’État ou au pays figure dans le titre du livre.

 

Maison d’édition

 

Le nom de la maison d’édition est suivi d’une virgule. Si la maison d’édition n’est pas mentionnée, on écrit s. n. (sans nom) entre crochets.

 

Date de publication

 

La date de publication est suivie d’une virgule. Si la date ne figure pas sur la page de titre, on mentionne l’année des droits réservés, en faisant précéder le millésime (l’année) d’un c. En l’absence de toute date, on écrit s. d. (sans date) entre crochets.

 

Tome ou volume

 

Le numéro ou le titre (en italique) du tome ou du volume, ou le nombre de tomes ou de volumes, est suivi d’une virgule.

 

Pages

 

Le nombre de pages est suivi de l’abréviation p. Outre les pages indiquées en chiffres arabes, il peut être utile de préciser, le cas échéant, le nombre de pages en chiffres romains (l’inscrire en petites capitales) et, entre crochets, le nombre de pages non paginées, le tout suivi d’un point.

 

Collection

 

Le titre de la collection peut comporter ou non, justement, le mot collection. Ce titre figure entre parenthèses. Deux espaces précèdent la parenthèse ouvrante et on met un point après la parenthèse fermante. S’il y a un numéro de collection qui s’ajoute au titre, on fait précéder ce numéro d’un point-virgule.

 

Exemples :

 

Un auteur

 

DOPPAGNE, Albert. La bonne ponctuation : clarté, efficacité et présence de l’écrit, 3e éd., Bruxelles, Duculot, 1998, 102 p.

 

GUILLERON, Gilles. Écrire pour les nuls, Paris, First, c2012, xvii, 438 p.  (Pour les nuls).

 

HENRY, Gilles. Petit dictionnaire des mots qui ont une histoire, [nouv. éd.], Paris, Tallandier, c2012, 135 p.  (Texto).

 

(Lorsque la notice bibliographique a été complétée à l’aide d’ouvrages de référence, on place les indications entre crochets.)

 

PICOCHE, Jacqueline. Structures sémantiques du lexique français, Paris, Nathan, 1986, 144 p.

 

ROY, Gabrielle. Ma chère petite sœur : lettres à Bernadette 1943-1970, 2e éd. préparée par François Ricard, Montréal, Boréal, 1999, 256 p.

 

Deux auteurs

 

FEISTHAMMEL, Daniel, et Pierre MASSOT. Comment développer son autorité, Montréal, Éditions Transcontinental, [Québec], Éditions de la Fondation de l’entrepreneurship, c2011, 137 p.  (Collection Entreprendre).

 

LEMONNIER, France H., et Odette GAGNON. La qualité du français écrit : comment l’analyser? Comment l’évaluer? : proposition d’une grille multidimensionnelle et d’une démarche, Québec, Presses de l’Université Laval, c2010, xxii, 245 p.

 

SABOURIN, Patrick, et Mathieu DUPONT. État du français comme langue de travail : une analyse comparative des régions de Montréal et d’Ottawa, Montréal, Institut de recherche sur le français en Amérique, 2011, 15 p.

 

Trois auteurs

 

BARTHÉLÉMY, Fabrice, Dominique GROUX et Louis PORCHER. Le français langue étrangère, Paris, L’Harmattan, c2011, 210 p.  (Cent mots pour).

 

BOUGIE, Jocelyne, Marie-Claude GARIÉPY et Francis PEDNEAULT. Disque en jeu, [Québec], Office québécois de la langue française, c2012, 89 p. Également disponible en ligne : www.oqlf.gouv.qc.ca/ressources/bibliotheque/dictionnaires/20120413_disquevolant.pdf.

 

CHAREST, Simon, Jean FONTAINE et Jean SAINT-GERMAIN. Le grand Druide des cooccurrences : dictionnaire, Montréal, Druide, c2012, 1469 p.

 

Plus de trois auteurs

 

DESLANDES, Arnauld, et autres. Le poste de travail Web : portail d’entreprise et accès au système d’information, Paris, Dunod, c2010, xvii, 190 p.  (InfoPro. Management des systèmes d’information).

 

MÉNARD, Louis, et autres. Dictionnaire de la comptabilité et de la gestion financière, 2e éd. rev. et augm., Toronto, Institut canadien des comptables agréés, 2004, 1608 p.

 

Sans auteur

 

L’ABC de la politique linguistique québécoise, [Québec], Secrétariat à la politique linguistique, c2011, 48 p.

 

Auteur-éditeur ou directeur

 

LACHAPELLE, Guy, sous la dir. de. Le destin américain du Québec : américanité, américanisation et antiaméricanisme, Québec, Presses de l’Université Laval, c2010, xxiii, 344 p.  (Collection Prisme).

 

LE FUR, Dominique, éd. Dictionnaire d’orthographe et de difficultés du français, Paris, Le Robert, c2010, v, 1144 p.  (Les Usuels).

 

REY, Christophe, et Philippe REYNES, dir. Dictionnaires, norme(s) et sociolinguistique, Paris, L’Harmattan, c2012, 358 p.

 

Livre bilingue ou dont le titre est bilingue

 

Canadian Guide to Uniform Legal Citation = Manuel canadien de la référence juridique, 7e éd., Toronto, Carswell, c2010, 545 p.

 

Colloquium 643: Quebec’s English-Speaking Communities: Current Issues and Future Trends = Colloque 643 : communautés d’expression anglaise du Québec : enjeux actuels et tendances, Sherbrooke, Centre de ressources pour l’étude des Cantons-de-l’Est, 2011, 188 p.

 

Double référence

 

La deuxième référence est celle d’un extrait d’un autre ouvrage que l’ouvrage d’origine. Quand une référence a été prise dans un autre ouvrage que l’original, il faut, si possible, mentionner les deux sources.

 

BELLIN, Nicolas. Carte des costes de la Floride françoise suivant les premieres découvertes, [Document cartographique], 1744; cité dans LITALIEN, Raymonde, Jean-Francois PALOMINO et Denis VAUGEOIS. La mesure d’un continent : atlas historique de l’Amérique du Nord, 1492-1814, Québec, Septentrion; Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2007, p. 57.

 

« Gîte touristique », Gazette officielle du Québec, partie 1, 125e année, no 17, 24 avril 1993, p. 1795; cité dans QUÉBEC. OFFICE DE LA LANGUE FRANÇAISE. Répertoire des avis terminologiques et linguistiques, 4e éd. rev. et augm., Sainte-Foy, Les Publications du Québec, c1998, p. 113.

 

Double référence avec changement de titre

 

CASTONGUAY, Charles. « Le français n’est pas une cause perdue pour les jeunes », [En ligne], L’aut’journal, no 278, avril 2009. [archives.lautjournal.info/autjourarchives.asp?article=3476&noj=278]; repris sous le titre « les jeunes et l’anglais », dans CASTONGUAY, Charles. Le français dégringole : relancer notre politique linguistique, Montréal, Les Éditions du Renouveau québécois, c2012, p. 103-111.

 

 

Pour en savoir davantage sur les références bibliographiques, vous pouvez consulter les autres articles de la section Notices par types de documents. Vous pouvez également consulter les articles Bibliographie, Éléments de la notice bibliographique, Formules et abréviations en usage dans les références bibliographiques et Présentation auteur-date.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002