Banque de dépannage linguistique


La syntaxe
L'interrogation



Qu'est-ce que

 

Les formules interrogatives qu’est-ce que et qu’est-ce qui s’emploient pour introduire des interrogations directes. Les phrases ainsi formées se terminent par un point d’interrogation.

 

Exemples :

 

-  Qu’est-ce que tu désires recevoir pour Noël?

-  Qu’est-ce que vous comptez faire après vos études?

-  Qu’est-ce qui te rendrait heureux?

-  Qu’est-ce qui m’attend au cours des prochains mois?

 

 

On rencontre parfois, surtout dans la langue orale, qu’est-ce que et qu’est-ce qui utilisées pour une interrogation indirecte, c’est-à-dire une question introduite par un verbe comme demander, savoir, etc. Cet emploi est critiqué. Dans une phrase interrogative indirecte, on emploie ce que et ce qui. De plus, on recourt au simple point final.

 

Exemples :

 

-  Dominique t’a demandé ce que tu désires recevoir pour Noël.
(plutôt que : qu’est-ce que tu désires recevoir)

-  On lui a demandé ce qu’elle comptait faire après ses études.
(plutôt que : qu’est-ce qu’elle comptait faire)

-  Dis-moi ce qui te rendrait heureux.
(plutôt que : qu’est-ce qui te rendrait heureux)

-  Je me demande ce qui m’attend au cours des prochains mois.
(plutôt que : qu’est-ce qui m’attend)

 

 

Notons qu’il ne faut pas confondre l’interrogation indirecte (présentée ci-dessus) et l’interrogation directe utilisée dans le discours rapporté.

 

Exemples :

 

-  On lui a demandé : « Qu’est-ce que vous comptez faire après vos études? »

-  Dis-moi : « Qu’est-ce qui te rendrait heureux? »

 

 

Il arrive aussi que l’on rencontre la formule qu’est-ce que dans des phrases exclamatives. Cet emploi relève toutefois, selon plusieurs ouvrages de référence, de la langue familière. Dans un style neutre ou soutenu, on optera plutôt pour des formulations non marquées, par exemple avec un simple adverbe.

 

Exemples :

 

-  Que c’est bon, ce gâteau! (ou, plus familièrement : Qu’est-ce que c’est bon)

-  Comme il a fait beau en fin de semaine! (ou, plus familièrement : Qu’est-ce qu’il a fait beau)

 

 

Compléments :

 

Les types de phrase (La phrase)

Point d’interrogation et phrase interrogative (Point d’interrogation)

Guillemets et citation (Guillemets)

 

 

Article mis à jour en 2019

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : janvier 2019

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002