Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Altérations d'expressions figées



Faire partie intégrante

 

L’adjectif intégrant, que l’on trouve principalement dans la locution partie intégrante, qualifie une partie indispensable à l’intégrité d’un tout. On emploie généralement cette locution dans l’expression faire partie intégrante qui signifie « être parmi les principaux éléments constituants de quelque chose ». Notons que l’on peut aussi utiliser le verbe être pour introduire cette locution. Dans ce cas, la locution prendra la marque du pluriel si elle est précédée d’un déterminant pluriel; autrement, elle demeure invariable.

 

Exemples :

 

- La fidélité fait partie intégrante de ses valeurs.

- Les minorités ethniques font partie intégrante de la société québécoise d’aujourd’hui.

- Ce grand chanteur d’opéra est une partie intégrante du spectacle.

- Les fruits et légumes sont des parties intégrantes de mon alimentation.

 

 

On doit éviter de confondre les adjectifs intégrant et intégral et de commettre ainsi l’erreur courante qui consiste à dire partie intégrale au lieu de partie intégrante. Cette erreur est en fait un calque de l’anglais integral part of.

 

Intégral, quant à lui, a en français le sens de « qui est complet, intact ». On parlera ainsi d’édition intégrale d’un ouvrage, de version intégrale d’une chanson, du paiement intégral d’une dette, etc.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002