Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Féminisation et rédaction épicène > Listes de noms masculins et féminins



- Présentation des listes des appellations de personnes       Nouveauté

 

Les listes des appellations de personnes mettent à la disposition des usagers et des usagères de la Banque de dépannage linguistique un grand nombre de formes féminines, dont certaines sont accompagnées de variantes.

 

 

Sens du terme appellation de personne

 

Le terme appellation de personne est très général. Il inclut les noms de métiers et de professions, les titres, les grades ainsi que les fonctions et les appellations d’emploi. Il englobe également les noms qui désignent les femmes et les hommes engagés dans différentes activités sociales, artistiques, sportives ou autres, et les noms qui indiquent l’état ou le statut des personnes.

 

Exemples divers d’appellations de personnes :

 

Nom masculin

Nom féminin

agent d’information

agente d’information

amateur

amatrice

avocat

avocate

boursier

boursière

cégépien

cégépienne

danseur

danseuse

électeur

électrice

exposant

exposante

golfeur

golfeuse

lecteur

lectrice

maître

maître

policier

policière

président

présidente

sergent

sergente

tuteur

tutrice

Haut

 

 

Choix des appellations

 

Il peut y avoir plus d’un nom féminin pour un même nom masculin. Lorsque deux noms féminins sont présentés, la forme à privilégier figure en premier. Le principe qui prévaut pour le choix est la régularité des formes au point de vue linguistique (conformité à la morphologie du français). Ce parti pris résolument linguistique n’exclut pas pour autant la prise en compte de facteurs sociolinguistiques.

 

Exemple de variante féminine :

 

Nom masculin

Nom féminin

assureur

assureuse

assureure

La forme régulière du féminin de assureur est assureuse. La forme assureure est aussi usitée au Canada.

 

 

Les appellations de personnes qui figurent dans les listes varient quant à leur degré de spécialisation. Certains termes relèvent de la langue de spécialité; d’autres relèvent de la langue générale.

 

Exemples relevant de la langue de spécialité :

 

Nom masculin

Nom féminin

demandeur

demanderesse

émailleur

émailleuse

pisciculteur

piscicultrice

 

Exemples relevant de la langue générale :

 

Nom masculin

Nom féminin

couturier

couturière

élève

élève

gardien

gardienne

 

Haut

 

Remarques

 

Les dictionnaires usuels ne répertorient pas certains féminins de formation tout à fait régulière en raison sans doute de leur faible fréquence. De même, certains noms épicènes y sont donnés comme uniquement masculins. C’est pour pallier ces lacunes que des noms tels que un chauffard et une chauffardeun malfaiteur et une malfaitriceun mécène et une mécène figurent dans les listes.

 

Il a semblé utile pour certaines appellations d’ajouter de courtes explications sous forme de notes. Le contenu de ces notes est varié. Certaines d’entre elles portent sur les variantes en usage dans les diverses régions de la francophonie (voir ci-dessus l’exemple à propos de assureure). D’autres notes précisent le domaine d’emploi de termes spécialisés ou font état de l’évolution du français.

 

 

Compléments :

 

Formation de noms féminins (24 articles)

Listes de noms masculins et féminins (21 articles)

 

 

Article mis à jour en 2019

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : mars 2019

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002