Banque de dépannage linguistique


La ponctuation
Les signes de ponctuation > Autres signes graphiques



Signe d'égalité

 

Le signe d’égalité, principalement employé en mathématiques, a été inventé en 1557 par le mathématicien anglais Robert Recorde, qui considérait que deux traits identiques et parallèles représenteraient d’une façon tout à fait adéquate le concept d’égalité. Auparavant, c’est plutôt le signe ∞ (qui signifie aujourd’hui « l’infini ») qu’on employait pour signifier « est égal à ».

 

Il arrive, dans certains contextes, que l’on remplace par le signe d’égalité des verbes comme équivaloir, signifier ou égaler. Dans un texte suivi, il vaut mieux éviter d’employer des procédés de substitution de ce type et écrire les mots en entier.

 

Exemples :

 

- OQLF = Office québécois de la langue française

- Manger plus et bouger moins = grossir

 

 

Par ailleurs, il est à noter que le signe d’égalité est toujours précédé et suivi d’un espacement.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002