Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La typographie
Majuscules > Emploi de la majuscule pour des noms particuliers



Madame, mademoiselle et monsieur

 

Les noms madame, mademoiselle et monsieur, souvent employés comme titres de civilité, s'écrivent avec une majuscule initiale dans certains contextes et sans majuscule initiale dans d'autres contextes.

 

On écrit ces noms avec une majuscule initiale lorsqu'on s'adresse directement aux personnes elles-mêmes, dans l’appel et la salutation d’une lettre, ou sur une carte d’invitation. On peut considérer que le titre remplace alors le nom de la personne. Il ne faut cependant pas confondre ces majuscules de signification avec la majuscule de position qu’on met à ces noms lorsqu’ils commencent une ligne, par exemple dans une adresse, dans une signature ou sur une carte professionnelle.

 

On écrit également ces noms avec une majuscule initiale lorsqu’ils font partie du titre d’un ouvrage, ou encore pour refléter le respect envers la personne de qui on parle (lorsqu’un employé parle de son patron, par exemple).

 

Exemples :

 

- Veuillez agréer, Madame, l'expression de mes sentiments distingués.

- Anne Hébert a écrit Aurélien, Clara, Mademoiselle et le lieutenant anglais.

- Je suis désolé, mais Monsieur a spécifié qu'il ne voulait voir personne.

 

 

Cependant, madame, mademoiselle et monsieur ne prennent pas de majuscule initiale dans les cas suivants : dans le corps d’un texte, et notamment si le titre est accompagné du nom de la personne, mais qu’on ne s’adresse pas à elle (notons toutefois que ces titres sont en fait le plus souvent abrégés dans ce cas); lorsqu'on reproduit des paroles prononcées (dans un roman, par exemple), même si on s'adresse directement à la personne; lorsqu'on parle de personnes sans employer leur nom; et lorsqu'on emploie ces mots précédés d'un article ou d'un démonstratif.

 

Exemples :

 

- Nous avons parlé de ce dossier à madame Jeanne Tardif. (ou : à Mme ou Mme Jeanne Tardif)

- « Mais madame, vous m'aviez dit que je pouvais compter sur vous! »

- Comment se porte monsieur votre père?

- Ces messieurs pourront vous conseiller mieux que moi.

- Le vieux monsieur le regardait d’un air étrange.

 

 

Notons que mademoiselle ne s’emploie plus que si l’on s’adresse à une toute jeune fille ou à une femme qui tient à se faire appeler ainsi.

 

 

Notons aussi que les titres de civilité sont réservés aux personnes vivantes ou décédées depuis peu.

 

Exemple :

 

- Un monument honore la mémoire de Camille Laurin. (et non : la mémoire de M. Camille Laurin, ni : la mémoire de monsieur Camille Laurin)

 

 

Pour savoir comment abréger les titres de madame, de mademoiselle et de monsieur, vous pouvez consulter l’article Madame, mademoiselle, monsieur.



Haut


Site du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles