Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Nombril

 

La prononciation de certains mots qui se terminent par -il peut parfois poser problème, étant donné que cette finale se prononce tantôt [i] (i), tantôt [il] (il). Le mot nombril en est un exemple.

 

Le nombril est une cicatrice laissée au milieu du ventre par la chute du cordon ombilical. Ce mot se prononce [n7bRi] (non-bri) ou [n7bRil] (non-bril) : il peut donc rimer avec débris autant qu’avec fébrile.

 

La forme nombril est le résultat de l’évolution phonétique d’un mot appartenant au latin populaire, umbiliculus (forme hypothétique), lui-même issu du latin classique umbilicus, à partir duquel a également été créé le mot savant ombilic, synonyme de nombril. L’évolution phonétique aurait d’abord donné umblil au XIIe siècle, devenu nomblil par agglutination de l’article indéfini un, avant de donner la forme moderne nombril.

 

 

Pour en connaître davantage sur la prononciation de certains mots dont la finale en -il peut poser problème, vous pouvez consulter les articles Chenil et Grésil.

 

 

Pour pouvoir visualiser la transcription en alphabet phonétique international (API), qui apparaît entre crochets, vous devez avoir la police de caractères API TLFQ. Vous pouvez la télécharger gratuitement sur notre site en cliquant ici. Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 



Haut


Site du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles