Banque de dépannage linguistique


La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Accise

 

Le mot accise, qui désigne au Canada et en Belgique (où l'on emploie le pluriel accises) un impôt indirect touchant certains produits de consommation, dont les boissons alcoolisées, se prononce [aksiz] (ak-siz).

 

Lorsqu'un mot commence par acc-, les deux c peuvent se prononcer de deux façons différentes; c'est la lettre qui suit qui détermine la prononciation. Lorsque acc- est suivi d'un a, d'un o, d'un u ou d'une consonne, les deux c se prononcent [k] (k).

 

Exemples :

 

-  accalmie se prononce [akalmi] (a-kal-mi)

-  accord se prononce [akOR] (a-kor)

-  accuser se prononce [akyzé] (a-ku-zé)

-  accrocher se prononce [akROSé] (a-kro-ché)

 

Lorsque les deux c sont suivis d'un e ou d'un i, on prononce [ks] (ks).

 

Exemples :

 

-  accès se prononce [aksE] (ak-sè)

-  accent se prononce [aks2] (ak-san)

-  accident se prononce [aksid2] (ak-si-dan)

-  accise se prononce [aksiz] (ak-siz)

 

Les deux prononciations de -cc- existent non seulement pour les mots qui commencent par acc- mais pour tous les mots qui comportent cet enchaînement, sauf exceptions. Ainsi en est-il, par exemple, des mots impeccable, sirocco, inoccupé, occlusion, succès et coccinelle.

 

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002