Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts intégraux



Overdose

 

L’emprunt intégral overdose est parfois employé en français en concurrence avec l’équivalent officiel surdose. Au sens de « dose excessive de drogue », les termes français suivants sont préférables à la forme anglaise : surdose ou, selon le contexte, dose mortelle, dose létale.

 

Au sens figuré, overdose n’est pas plus nécessaire qu’au sens propre puisque de nombreux équivalents français sont disponibles : excès, abus, dose excessive, quantité massive, pléthore, surabondance, surrégime, saturation, ras-le-bol. Des locutions verbales offrent aussi des solutions de rechange intéressantes : trop forcer sur, avoir sa dose de quelque chose, en avoir marre (langue familière).

 

Exemples fautifs :

 

- L’enquête a conclu qu’il était mort d’une overdose de médicaments.

- Une telle overdose de sel dans l’assiette des Canadiens serait responsable du taux élevé d’accidents cardiovasculaires.

- L’overdose d’information risque de mener à la désinformation.

- Le cinéaste nous abreuve d’une overdose d’effets spéciaux.

- Comment gérer cette overdose de sollicitations téléphoniques?

- J’ai eu une overdose de café aujourd’hui.

 

On dira plutôt :

 

- L’enquête a conclu qu’il était mort d’une surdose de médicaments.

- Un tel excès de sel dans l’assiette des Canadiens serait responsable du taux élevé d’accidents cardiovasculaires.

- La pléthore d’information (ou la surinformation) risque de mener à la désinformation.

- Le cinéaste nous abreuve jusqu’à saturation d’effets spéciaux.

- Comment gérer cet abus de sollicitations téléphoniques?

- J’ai eu ma dose de café pour aujourd’hui. (ou J’ai trop forcé sur le café aujourd’hui.)

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002