Banque de dépannage linguistique


La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Nom après certaines prépositions



À parts égales

 

Le nom part et l'adjectif égal sont au pluriel dans l'expression à parts égales. Notons que la liaison est facultative entre parts et égales dans cette expression.

 

Exemples :

 

- Le comité est composé, à parts égales, d'hommes et de femmes.

- Ils pourront en bénéficier à parts égales.

- Ce projet sera financé à parts égales par les participants.

 

 

L'expression à parts égales est critiquée, sans explication, dans certains ouvrages. On y suggère de la remplacer par en parts égales ou par à égalité de parts. Ces deux dernières tournures sont correctes, mais elles ne peuvent cependant pas remplacer à parts égales dans tous les contextes, notamment dans les exemples donnés plus haut.

 

L'expression à parts égales est tout à fait correcte. On peut d'ailleurs penser à d'autres tournures semblables : à armes égales, à mérite égal, à force égale, à poids égal, etc. On peut aussi penser à la locution à travail égal, salaire égal. Ces tournures n'étant pas critiquées, il n'y a aucune raison d'éviter l'expression à parts égales.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002