Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Évidence

 

En français, le nom évidence signifie « caractère de ce qui est évident, de ce qui s’impose à l’esprit ou aux sens ». Par extension, on emploie également ce mot pour désigner une chose évidente, une vérité indiscutable. Le nom évidence entre aussi dans certaines expressions telles que mettre en évidence « souligner, démontrer clairement », être en évidence « être bien visible », se rendre à l’évidence « finir par reconnaître », à l’évidence, de toute évidence « incontestablement ».

 

Exemples :

 

- L’évidence saute aux yeux, la culture organisationnelle de ce bureau doit changer.

- Tu dis des évidences, mais quel est le fond de ta pensée exactement?

- La sculpture trônait sur la tablette du salon, bien en évidence au milieu des bibelots.

- Il faut se rendre à l’évidence : c’est elle qui a volé la chaîne en or.

- De toute évidence, il n’avait pas tenu sa promesse.

 

 

Sous l’influence de l’anglais, on utilise parfois le mot évidence au sens de « preuve ». En français, évidence n’a pas ce sens. On emploiera plutôt les termes preuve, éléments de preuve, témoignage, indices, démonstration, résultats ou encore données, selon le contexte.

 

Exemples fautifs :

 

- Les enquêteurs disposent de trois évidences appuyant l’hypothèse du canular.

- Il n'y a aucune évidence démontrant que la peine de mort aurait un effet dissuasif sur les criminels.

- Des évidences expérimentales donnent à penser que ces deux phénomènes sont liés.

- Voilà une évidence claire de ce que je tentais d’expliquer.

 

On dira plutôt :

 

- Les enquêteurs disposent de trois indices appuyant l’hypothèse du canular.

- Il n'y a aucune preuve démontrant que la peine de mort aurait un effet dissuasif sur les criminels.

- Des résultats expérimentaux donnent à penser que ces deux phénomènes sont liés.

- Voilà une démonstration claire de ce que je tentais d’expliquer.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002