Banque de dépannage linguistique


Les noms propres
Autres types de noms propres



Trait d'union dans les prénoms et les patronymes

 

Les éléments d'un prénom composé, considéré comme la désignation usuelle d’une personne, sont toujours liés par un trait d'union, même lorsqu'ils sont abrégés. 

 

Exemples :

 

-  Jean-Marie Potvin

-  Marie-Josée Simard

-  J.-P. Lauzon

 

On omet cependant le trait d'union lorsqu'une personne a des prénoms multiples, qui figurent à l'état civil, mais dont un seul est ordinairement utilisé pour la nommer. Dans ce cas, les prénoms sont simplement séparés par une espace.

 

Exemples :

 

-  Jasmine Audrey Tremblay

-  Marie Anne Julie Guilbert

 

 

Selon un usage nord-américain, un prénom peut être suivi de l'initiale d'un prénom juxtaposé. Ces deux prénoms ne formant pas un prénom composé, ils ne sont pas liés par un trait d'union.

 

Exemples :

 

-  Renée L. Roy

-  Normand P. Beaulieu

 

 

Lorsqu'un patronyme (ou nom de famille) est composé de deux noms, ils sont généralement liés par un trait d'union. En effet, selon le Directeur de l'état civil du Québec, le nom de famille qu’on attribue à un enfant à sa naissance peut comporter deux parties, qui sont alors liées par un trait d’union. Il faut toutefois respecter la graphie des patronymes existants dont les deux parties ne seraient pas liées par un trait d'union. On évitera par ailleurs d’abréger un nom de famille. Enfin, les patronymes qui comportent la particule nobiliaire de ne prennent pas de trait d’union.

 

Exemples :

 

-  Sylvain Roy-Dupuis

-  Élaine Lessard-Giguère

-  Jérémie Bouchard-St-Pierre

-  Charles de Gaulle

 

 

Par ailleurs, les prénoms en langue étrangère ne prennent pas de trait d’union. Pour ce qui est des patronymes, notons qu’il vaut mieux maintenir le trait d’union s’il y en a un dans la langue d’origine.

 

Exemples :

 

-  William Henry Harrison

-  Maria Teresa Zafón

-  D. H. Lawrence (David Herbert)

 

 

Mentionnons que les éléments des noms propres de personnes qui figurent comme spécifiques dans diverses dénominations sont liés par des traits d'union.

 

Exemples :

 

-  le prix Paul-Émile-Borduas

-  le centre Julie-Dauphinais-Gagné

-  la Fondation Jules-et-Paul-Émile-Léger

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Abréviation des prénoms et Nom de personne attribué à un lieu.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002