Banque de dépannage linguistique


La syntaxe
Les prépositions > Préposition après un verbe



Souscrire

 

Le verbe souscrire, qu’on emploie notamment dans le domaine de l’assurance, signifie « donner à un acte une valeur d'engagement en le signant ». Dans ce sens, il s'agit d'un emploi transitif direct; le verbe n’est donc pas suivi d’une préposition.

 

Exemples :

 

- L’été dernier, Marie a souscrit une assurance vie.

- Accepteriez-vous de souscrire un abonnement à notre magazine?

 

L'emploi transitif indirect est également possible; le verbe est alors suivi de la préposition à. Souscrire à signifie généralement « donner son accord, son adhésion, consentir à quelque chose ».

 

Exemples :

 

- Le conseil municipal souscrit au projet d’agrandissement du parc.

- Je souscris parfaitement à ce que vous dites.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002