Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts intégraux



Lousse

 

Sous l’influence de l’anglais loose, on utilise au Québec, particulièrement en contexte familier, l’adjectif lousse (quelquefois écrit selon l’orthographe anglaise loose). Cet adjectif est employé avec plusieurs sens différents : « desserré », « ample », « en liberté » ou encore « généreux, indulgent ». Il est parfois aussi employé comme nom : dans les expressions avoir du lousse, donner, laisser du lousse, le mot lousse évoque l’idée de marge de manœuvre, de liberté, de possibilité d’actions.

 

Selon les besoins du contexte, le registre de langue à privilégier et le sens recherché, on peut utiliser plutôt les expressions ou les termes français suivants : lâche, desserré, décousu, défait, mou, mobile, branlant, qui a du jeu, qui bouge, qui se défait, qui pend, etc.; ample, flottant, trop grand, souple, large, élastique, etc.; libre, en liberté, non attaché, détaché, livré à soi-même, etc.; généreux, prodigue, accommodant, indulgent, souple, laxiste, etc.

 

Exemples :

 

-  Il y a du jeu dans le mécanisme, essaie de le resserrer. (et non : Le mécanisme est un peu lousse)

-  Mon fils a une dent qui bouge, et il a bien hâte qu’elle tombe. (et non : a une dent lousse)

-  Mieux vaut nous donner une marge de manœuvre, sinon le projet ne se réalisera pas. (et non : nous donner du lousse)

-  Ces vêtements sont trop ajustés, il faudrait quelque chose de plus ample. (et non : de plus lousse)

-  Au chalet, on peut sans problème laisser le chien détaché. (ou en liberté; et non : le chien peut être lâché lousse)

-  Quelle soirée mémorable, on s’est éclatés au restaurant! (ou : on a flambé notre argent, on s’est follement amusés; et non : on s’est lâchés lousses)

-  Le directeur est assez indulgent sur la question des horaires. (ou : souple; et non : est assez lousse)

 

 

Enfin, notons que l’expression loose cannon a son équivalent tout aussi imagé en français : en parlant d’une personne imprévisible qui agit de façon indépendante (par rapport à un parti politique, par exemple), on dispose de l’expression électron libre; dans certains contextes, si l’on souhaite plutôt mettre l’accent sur sa personnalité turbulente, on peut parler d’un enfant terrible

 

Exemples :

 

-  Le parti a toutes les raisons de se méfier de lui, c’est l’électron libre des conservateurs.

-  L’enfant terrible de la gauche tire sa révérence, après une carrière haute en couleur.

 

 

Compléments (Le grand dictionnaire terminologique:

 

Anglicisme

Emprunt à l’anglais

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002