Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Rédaction technique et scientifique > Pages liminaires



Liste des abréviations et des sigles

 

En tout temps, il est préférable de réduire au minimum l’utilisation de sigles et d’abréviations dans un texte. Un trop grand nombre de ces formes abrégées peut en effet nuire à la lisibilité. Mais un emploi modéré permet, dans certains cas, de faciliter la lecture.

 

Lorsqu’un ouvrage contient un certain nombre d’abréviations et de sigles qui sont relativement peu connus, il convient de fournir au lecteur une liste de ceux-ci accompagnés de leur correspondance en toutes lettres. Cette liste se place immédiatement après la liste des figures. Puisqu’elle se trouve dans les pages liminaires, la liste des abréviations et des sigles est paginée en chiffres romains, généralement en petites capitales.

 

Outre les abréviations et les sigles, on peut y inclure également des acronymes, des symboles et des unités de mesure contenus dans le texte. Comme on le voit dans l’exemple qui suit, tous ces éléments sont placés en ordre alphabétique, sans indication des numéros de pages où ils apparaissent.

 

 

LISTE DES ABRÉVIATIONS ET DES SIGLES

A

ampère

APER

Association pour la promotion d’une énergie renouvelable

AM

modulation d’amplitude

BPC

biphényle polychloré

°C

degré Celsius

G$

milliard de dollars

haut.

hauteur

kW

kilowatt

M$

million de dollars

MV

mégavolt

MW

mégawatt

sem.

semestre

V

volt

W

watt

*

L’astérisque renvoie à une note en bas de page.

 

 

Pour en savoir davantage sur les autres pages liminaires, vous pouvez notamment consulter l’article Généralités sur les pages liminaires. Pour en savoir davantage sur la pagination des différentes parties d’un document, vous pouvez consulter l’article Pagination.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002