Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Homophones lexicaux



Subi et subit

 

Subi et subit sont des homophones, c’est-à-dire des mots dont la prononciation est identique, mais le sens, différent.

 

Subi, qui est le participe passé du verbe subir, signifie « enduré », « supporté » ou « éprouvé », selon le contexte. Le verbe subir est emprunté au latin subire, littéralement sub-ire, « aller sous ».

 

Exemples :

 

-  Les arbitres ont subi les injures des partisans.

-  René s’est vite remis de l’opération qu’il a subie.

- Les pertes subies par notre entreprise nous obligent à supprimer des emplois.

 

 

Subit, quant à lui, est un adjectif qui signifie « soudain, brusque, qui arrive tout à coup ». Il vient de l’adjectif latin subitus, lui-même formé à partir du participe passé du verbe subire, et qui signifiait « qui vient sans être vu ». Subitus a également donné l’adjectif soudain et l’adverbe subito (presto), dans lequel le t est encore bien présent. Notons que le t de subit ne se prononce pas lorsque ce mot est masculin.

 

Exemples :

 

-  Son décès subit a surpris tout le monde.

-  L’activité a été annulée à cause du changement subit de température.

-  C’est une envie subite qui nous a pris.

 

 

Complément :

 

Qu'est-ce qu'un homophone lexical? (Homophones lexicaux)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002