Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Homophones lexicaux



Volatil et volatile

 

Les mots volatile et volatil sont des homophones, c’est-à-dire des mots de même prononciation mais n’ayant pas le même sens.

 

Le nom volatile, masculin, s’écrit toujours avec un e final. Autrefois, ce mot désignait tout animal ayant des ailes, puis toute espèce d’oiseau – un sens que l’on trouve encore parfois dans la langue littéraire. Mais aujourd’hui, volatile se réfère plus particulièrement, dans la langue courante, aux oiseaux de basse-cour. Il est donc généralement synonyme de volaille.

 

Exemples :

 

- Il élève des poules, des dindons, des oies et autres volatiles.

- En Chine, le canard est un des volatiles les plus prisés, car il symbolise la félicité.

 

 

Quant à l’adjectif volatil, qui s’écrit sans e au masculin et avec un e au féminin, il a plusieurs sens. En chimie, il qualifie une substance qui passe facilement à l’état de gaz. Au figuré, il peut qualifier ce qui disparaît facilement ou encore ce qui est fluctuant, très instable. De ces sens figurés découlent deux acceptions spécialisées. En informatique, une mémoire volatile est une mémoire dans laquelle l’information est perdue en cas d’interruption de courant; et en finance, les valeurs volatiles sont celles dont les cours fluctuent très rapidement.

 

Exemples :

 

- L’hydrogène est une substance volatile et explosive.

- Les plaisirs volatils ne sont pas du même ordre que le bonheur.

- Ce nouveau parti saura-t-il convaincre un électorat de plus en plus volatil?

- L’investisseur privilégiant ces valeurs volatiles doit pouvoir assumer le risque.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002