Banque de dépannage linguistique


La grammaire
L'adjectif > Règles d'accord de l'adjectif en phrase > Accord de l'adjectif attribut



Adjectif attribut lorsque le sujet est sous-entendu

 

L'adjectif attribut s'accorde normalement en genre et en nombre avec le sujet qu'il caractérise. Lorsque le sujet n'est pas clairement exprimé dans la phrase, l'adjectif attribut s'accorde en genre et en nombre avec le sujet implicite. C'est alors le contexte qui détermine l'accord de l'adjectif.

 

Exemples :

 

- Le plus important, c'est d'être constants. Même si nous ne sommes pas les meilleurs.

- Soyez consciente du danger. (si l’on s’adresse à une femme)

- Soyez conscientes du danger. (si l’on s’adresse à plusieurs femmes)

- On m'a toujours dit d’être discrète.

- Il faut être prêts à toute éventualité.

 

 

L'adjectif attribut peut parfois s'accorder de différentes façons, parce qu'on peut déterminer plus d'un sujet implicite possible d'après le contexte. On l'accorde alors avec l'un des sujets implicites possibles, au choix.

 

Exemples :

 

- Devenir riche, ce serait bien; mais devenir célèbre, ce serait mieux. (dans un contexte général, ou : Devenir riches, ce serait bien; mais devenir célèbres, ce serait mieux, si l'on parle de plusieurs personnes en particulier)

- L’important, c’est d’être actif, même si on n’est pas sportif. (si le pronom on est employé comme indéfini, dans le sens de « quiconque, tout le monde », ou : L’important, c’est d’être actifs, même si on n’est pas sportifs, si le pronom on remplace nous, vous, ils ou elles)

- Il faut rester neutre (généralité, ou : neutres, dans un contexte où plusieurs personnes se prononcent)

 

 

Pour en savoir davantage sur l'adjectif attribut, vous pouvez consulter l'article Adjectif attribut du sujet.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002