Site de l'Office québécois de la langue française
Bandeau et barre de navigation Page d'accueil Plan du site Commentaires Coordonnées English section Portail du gouvernement du Québec
 

 

Recherche
 

Index alphabétique  Index thématique




La grammaire
Le nom > Pluriel des noms > Noms composés



Aller-retour

 

L'expression aller-retour peut être employée pour désigner un titre de transport valable pour l'aller et le retour ou un trajet dont la destination finale est le point d'origine.

 

Les deux noms de ce composé peuvent être joints par un trait d'union ou par la conjonction et; ainsi, les variantes aller-retour et aller et retour sont toutes deux correctes. Elles peuvent être employées de façon nominale ou adjectivale.

 

Exemples :

 

- Nous avons fait l'aller-retour Québec-Montréal en un peu plus de six heures. (ou : l'aller et retour)

- J'ai acheté un aller-retour pour Boston. (ou : un aller et retour)

- Deux billets d’aller-retour s’il vous plaît. (ou : deux billets d’aller et retour)

- Nous avons dû faire le voyage aller-retour en une journée. (ou : le voyage aller et retour)

 

 

Comme cette locution est formée de deux noms juxtaposés, ceux-ci suivent logiquement la règle générale et prennent la marque du pluriel au besoin. Toutefois, on constate que certains auteurs considèrent cette locution comme invariable, notamment lorsqu'elle est en apposition à un autre nom. Le pluriel est cependant plus courant et nettement plus logique.

 

Exemples :

 

- Il a acheté des allers et retours pour tous ceux qui participeront au colloque. (ou : des aller et retour)

- Les allers-retours Sherbrooke-Toronto le fatiguent de plus en plus. (ou : les aller-retour)

- Luc a acheté deux billets allers-retours pour New York. (ou : deux billets aller-retour)

 



Haut


Site du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec 2002

Aide à la recherche Présentation de la BDL Foire aux questions Liste des articles