Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Féminisation et rédaction épicène > Rédaction épicène > La féminisation syntaxique



Le doublet à l'oral

 

Un texte peut, dans certaines circonstances, être lu à haute voix. L’emploi des doublets peut alors poser problème. C’est le cas lorsqu’un doublet est formé de deux noms identiques à l’oral, mais différents à l’écrit : par exemple, les employés et les employées, les professionnelles et les professionnels. Lorsqu’on lit à voix haute, il faut éviter de prononcer, en la détachant, la finale de l’appellation au féminin : par exemple, le e de employée, le le de professionnelle. Par ailleurs, de tels doublets sembleront redondants, surtout à l’oral. Il est préférable alors de ne lire qu’une seule des deux formes. Par contre, il faut veiller à prononcer les deux formes si le déterminant diffère : par exemple, le professeur ou la professeure.

 

Quand on rédige un texte destiné à être lu à haute voix, on doit tenir compte de cette difficulté dès la rédaction.

 

 

Article mis à jour en 2018

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002