Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Féminisation et rédaction épicène > Rédaction épicène > L'emploi du masculin



La citation

 

L’ajout des formes féminines dans un texte que l’on cite n’est pas permise, car dans une citation, on doit être fidèle au texte d’origine.

 

Ainsi, dans les citations tirées des lois et des documents juridiques, qui sont rarement féminisés, on ne saurait introduire des formes féminines si le texte original n’en comporte pas. Par exemple, dans le préambule de la Charte de la langue française, on peut lire : « L'Assemblée nationale reconnaît la volonté des Québécois d'assurer la qualité et le rayonnement de la langue française. » On ne saurait écrire : « L'Assemblée nationale reconnaît la volonté des Québécois et des Québécoises d'assurer la qualité et le rayonnement de la langue française. » La féminisation se fera au moment même de la rédaction législative.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002