Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Tours d’horizon et autres explications > Tours d’horizon



À la suite de

 

La locution à la suite de peut avoir différents sens selon le contexte dans lequel elle est utilisée.

 

Lorsqu'on parle de choses ou de personnes qui se suivent dans l'espace, à la suite de signifie « derrière ».

 

Exemples :

 

- Les hommes marchaient silencieusement à la suite des femmes qui, elles, discutaient joyeusement.

- Les comédiens et les comédiennes jouant des rôles secondaires ont salué le public à la suite du comédien principal.

- Les élèves marchent à la suite les uns des autres pour se rendre au parc.

 

 

Lorsqu'on parle d'actions qui se suivent dans le temps, à la suite de signifie « après ».

 

Exemples :

 

- Un orage violent est survenu à la suite de cette journée chaude et humide.

- Monsieur Lamontagne fera une démonstration du nouveau logiciel à la suite de l'allocution de madame Simard.

- L'ambiance de travail n'est plus la même à la suite des licenciements du mois dernier.

 

 

Ce dernier sens de la locution a connu une extension. En effet, dans certains contextes, à la suite de ne signifie pas seulement « après », mais aussi « à cause de, en raison de, en conséquence de ». Quelques rares auteurs critiquent l'emploi de cette locution dans ce sens, mais la grande majorité le considèrent comme tout à fait correct. On n'hésitera donc pas à l'utiliser.

 

Exemples :

 

- Sylvain n'a jamais rappelé Simone à la suite de leur dernière discussion.

- À la suite de son opération, Michèle a perdu l'usage de la voix pendant quelques mois.

- À la suite de la réunion, Bertrand a démissionné du comité.

 

 

Pour en savoir davantage sur les diverses locutions contenant le nom suite, vous pouvez aussi consulter les articles Suite à, Tout de suite et de suite, Par la suite et par suite ainsi que Des suites de.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002