Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Nuances sémantiques



Par la suite et par suite

 

On doit éviter de confondre les locutions par la suite et par suite; même si elles se ressemblent, elles n'ont pas le même sens.

 

La locution par la suite, qui est souvent employée dans la langue courante, signifie « ensuite, plus tard ».

 

Exemples :

 

- J'ai lu son courriel et, par la suite, je l'ai transféré à Mireille.

- Sur le coup, Roger n'a pas répondu. Par la suite, il m'a expliqué pourquoi.

- Nous avons décidé de repeindre la cuisine cette semaine. Nous repeindrons la salle à manger par la suite.

 

 

La locution par suite est moins courante que par la suite, ce qui explique peut-être qu'on puisse confondre ces deux expressions. Par suite signifie « par conséquent ». Elle est souvent suivie de la préposition de; elle signifie alors « à cause de ».

 

Exemples :

 

- Il a toujours été timide; par suite, il a de la difficulté à se faire des amis.

- Le départ a été retardé par suite du mauvais temps.

- La rencontre ne pourra avoir lieu aujourd'hui comme prévu par suite d'un problème d'horaire.

- Par suite du conflit de travail, les services offerts à la population seront temporairement réduits.

 

 

Pour en savoir davantage sur les diverses locutions contenant le nom suite, vous pouvez aussi consulter les articles Suite à, Tout de suite et de suite, À la suite de ainsi que Des suites de.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002