Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Tours d’horizon et autres explications > Significations



Des suites de

 

Le nom suites (au pluriel) peut être synonyme de séquelles et désigner les conséquences ou les complications liées à une maladie ou à un accident. C'est ce sens qu'a ce nom dans la locution des suites de, qui est souvent précédée du verbe mourir. Mourir des suites de quelque chose signifie ainsi « mourir à cause des séquelles d'une maladie ou d'un accident ».

 

Exemples :

 

- Le passager est mort des suites de ses blessures.

- Son frère est mort des suites d'un accident de travail.

- Madame Richard est morte hier des suites d'une longue maladie.

 

 

La locution des suites de est critiquée par certains auteurs, qui prétendent qu'elle alourdit inutilement le texte, particulièrement lorsqu'elle est suivie du nom d'une maladie. On peut en effet, en toute logique, dire qu'une personne est morte de la maladie elle-même, plutôt que des complications qui y sont liées, le concept de maladie pouvant inclure les complications qui s'ensuivent. Mais il n'est pas nécessairement faux d'affirmer qu'une personne est morte plus précisément des conséquences d'une maladie. Les deux tournures sont donc acceptables dans plusieurs contextes.

 

Exemples :

 

- Sa mère est morte des suites d’une fracture de la hanche.

- Certains affirment qu'il est mort des suites du sida. (ou : Certains affirment qu'il est mort du sida.)

 

 

Pour en savoir davantage sur les diverses locutions contenant le nom suite, vous pouvez aussi consulter les articles Suite à, Tout de suite et de suite, À la suite de ainsi que Par la suite et par suite.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002