Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Tours d’horizon et autres explications > Usages



Tel que tel

 

L’expression tel que tel, que l’on entend parfois au Québec dans la langue orale, et particulièrement dans le registre familier, est un vestige de la langue classique (XVIIe et XVIIIe siècles). Elle vient qualifier une chose très quelconque ou une action de peu de valeur ou de mérite, quelque chose qui est simplement acceptable, sans plus. Dans un registre neutre ou soutenu, on pourra remplacer cette expression par l’un des nombreux équivalents possibles selon le contexte.

 

Exemples :

 

-  La solution qu’ils ont trouvée? Bah! ça peut toujours aller. (ou, plus familièrement : c’est tel que tel)

-  Me lever tous les matins à 5 heures passe encore, mais faire deux heures d’autobus, là c’est trop! (ou, plus familièrement : c’est tel que tel)

-  Le scénario est banal, mais les actrices et les acteurs sont bons. (ou, plus familièrement : Le scénario est tel que tel)

-  Les résultats sont passables, et on s’attend à mieux le mois prochain. (ou, plus familièrement : Les résultats sont tels que tels)

-  Sa présentation était plus ou moins réussie. (ou, plus familièrement : Sa présentation était telle que telle)

 

 

Un autre sens que l’on donne à tel que tel est celui de « tel qu’il est ». Il pourrait s’agir d’un usage français ancien ou régional qui s’est maintenu au Québec. Mais comme très peu d’attestations en ont été trouvées en France, il est également possible que cette acception se soit développée au Québec. Cet emploi est lui aussi plutôt associé à la langue orale, particulièrement au registre familier. Dans un registre neutre ou soutenu, il demeure préférable de lui substituer tel quel ou un autre équivalent adapté au contexte.

 

Exemples :

 

-  Cet article est vendu tel quel, sans possibilité de remboursement ou d’échange. (ou : en l’état; préférable à : tel que tel)

-  Les textes ont été retranscrits tels quels, sans correction. (préférable à : tels que tels)

-  Moi, je dis les choses telles qu’elles sont, je n’ai pas peur des mots. (ou : comme elles sont; préférable à : telles que telles)

 

 

Compléments :

 

Tel (Cas particuliers d’accord de l’adjectif)

Tel que (Cas particuliers d’accord de l’adjectif)

Comme tel (La comparaison)

 

 

Article mis à jour en 2019

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002