Banque de dépannage linguistique


La grammaire
Les déterminants > Articles



Répétition du déterminant devant le nom précédé de plusieurs adjectifs

 

Lorsque des adjectifs précédant un nom sont coordonnés par et ou par ou, le déterminant n’est pas répété devant le deuxième adjectif (ni devant les suivants, s’il y a lieu) lorsque le nom renvoie à une seule réalité. Lorsqu’il s’agit de réalités différentes, toutefois, le déterminant est généralement répété.

 

Exemples :

 

  Tu veux que je te présente la jolie et sympathique Émilie? (une seule « réalité » : Émilie)

  Nous avons eu recours aux bons et loyaux services de Maurice. (une seule réalité : des services qui sont à la fois bons et loyaux)

  Les petites et les grandes entreprises n’ont pas les mêmes besoins. (deux réalités différentes : il y a les petites entreprises et il y a les grandes entreprises)

  J’ai de bons et de mauvais souvenirs de cette époque. (deux réalités différentes : il y a de bons souvenirs et il y a de mauvais souvenirs)

 

 

Lorsque les adjectifs sont simplement juxtaposés (et non coordonnés), on a tendance à répéter le déterminant.

 

Exemples :

 

  Nicolas a eu une bonne, une grande idée.

  Nathalie est une excellente, une précieuse employée.

 

 

Le déterminant est également répété dans les locutions le plus, le mieux et le moins lorsqu’elles se rapportent au même nom.

 

Exemple :

 

  Elle avait l’impression d’être la plus chanceuse et la plus heureuse femme du monde.

 

 

Pour en savoir davantage sur la répétition des déterminants, vous pouvez consulter l’article Répétition du déterminant devant les noms. Pour en savoir davantage sur l’accord des adjectifs coordonnés, vous pouvez consulter les articles Adjectifs coordonnés et Nom qualifié par plus d’un adjectif.

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002