Banque de dépannage linguistique


La syntaxe
Les prépositions > Préposition après un verbe



Faire attention

 

La locution faire attention au sens de « prendre garde, veiller à » peut se construire avec la préposition à ou de lorsqu’elle est suivie d’un verbe à l’infinitif. Si c’est un nom qui suit, c’est la préposition à que l’on emploie.

 

Exemples :

 

- Le petit Paul fait attention de ne pas dépasser quand il colorie.

- J’ai pourtant fait attention de prendre la sortie que tu m’avais indiquée.

- Ils ont bien fait attention à ne pas dévoiler les détails de l’entente.

- Fais-tu toujours attention à prendre ton médicament après le repas?

- Ma fille fait bien attention à ses jouets.

 

 

Faire attention peut aussi être suivie de que ou à ce que, suivie d’un verbe au subjonctif.

 

Exemples :

 

- Pauline a fait attention que sa fille ne voie pas les cadeaux à l’avance.

- Faire attention que l'appareil soit bien débranché.

- Ils feront attention à ce que personne ne les entende.

 

 

Il est à noter que faire attention que/à ce que peut également être suivie d’un verbe à l’indicatif, mais alors cette locution n’a pas le même sens : elle signifie plutôt « noter, remarquer, ne pas oublier que ».

 

Exemples :

 

- Faites attention que je n’ai accusé personne dans cette déclaration.

- Elle n’a pas fait attention qu’une des valises avait disparu.

- Fais attention que l’autoroute est fermée aujourd’hui; il faut prendre le chemin du Roy.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002