Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Paronymes



Affliger et infliger

 

Même si les verbes affliger et infliger se ressemblent au point de vue phonétique, leurs sens respectifs sont bien différents.

 

Le verbe affliger signifie « faire souffrir intensément, accabler » ou « causer beaucoup de peine ». La forme passive être affligé et la forme pronominale s’affliger sont suivies de la préposition de lorsqu’elles introduisent un verbe à l’infinitif; de la conjonction que lorsqu’elles introduisent un verbe au subjonctif; et de de ce que lorsqu’elles introduisent un verbe à l’indicatif. La tournure avec de ce que étant lourde, certains auteurs recommandent de l’éviter, mais elle demeure correcte.

 

Exemples :

 

- Une sécheresse afflige ce pays.

- La séparation de Jacques a affligé toute sa famille.

- Sa mère s’afflige de tout ce qu’il lui arrive.

- Virginie était affligée d’apprendre que son amie d’enfance allait mourir si jeune.

- Je m’afflige que vous ayez tout perdu dans cette transaction.

- Mon père est affligé de ce que sa fille chérie est devenue.

 

 

Le verbe infliger signifie « imposer une sanction » ou « faire subir quelque chose de pénible ». Dans ce dernier sens, on l’emploie parfois avec une certaine ironie. On inflige quelque chose à quelqu’un. Le verbe s’emploie aussi à la forme pronominale, s’infliger.

 

Exemples :

 

- Le policier m’a infligé une contravention pour excès de vitesse.

- On lui inflige finalement une amende de 200 $.

- Pourquoi nous inflige-t-elle toujours sa présence?

- Luc et Aline nous ont infligé le visionnement de leurs 150 photos de voyage.

- Martine s’infligera sans doute des reproches toute sa vie.

 

 

Dans la conjugaison, le g des verbes affliger et infliger est suivi d’un e lorsqu’il précède un a ou un o. Pour en savoir davantage à ce sujet, vous pouvez consulter l’article Verbes du 1er groupe au présent de l’indicatif.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002