Banque de dépannage linguistique


Le vocabulaire
Paronymes



Bribe et bride

 

Les noms féminins bribe et bride sont presque identiques à l’écrit et à l’oral, mais leurs sens sont bien différents.

 

Le nom bribe signifie « petit morceau, petite quantité ». On l’emploie aussi parfois dans le sens de « restes » ou de « connaissances superficielles ».

 

Exemples :

 

- Tout ce qu’il restait dans le réfrigérateur, c’était des bribes de fromage.

- Il a entendu des bribes de leur discussion.

- Je n’ai vu ce film que par bribes.

- Elle connaît quelques bribes d’allemand et de russe.

 

 

Le nom bride, lui, désigne la partie du harnais d’un cheval qui permet de le conduire. On l’emploie aussi parfois pour désigner plus précisément les rênes. On trouve ce mot dans quelques expressions liées à l’équitation et qui peuvent être employées dans un sens figuré : à bride abattue et à toute bride, qui signifient « très rapidement, sans retenue »; laisser la bride sur le cou, qui signifie « laisser agir librement »; tenir en bride, signifiant « contenir, retenir »; et tourner bride, signifiant « faire demi-tour » ou « changer d’opinion ». On trouve aussi ce nom dans le proverbe À cheval donné on ne regarde pas la bride, qui signifie qu’on ne doit pas critiquer un cadeau qu’on reçoit. Bride est également employé dans d’autres sens dans divers domaines, notamment en habillement, en couture et en chirurgie.

 

Exemples :

 

- Jonathan a de la difficulté à mettre la bride au cheval.

- Odile mène bien son cheval par la bride.

- Noémie a dû courir à toute bride pour rejoindre l’autobus.

- Gilbert travaille à bride abattue sur son projet.

- Comment oses-tu te plaindre? À cheval donné on ne regarde pas la bride.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002