Banque de dépannage linguistique


La typographie
Mise en relief > Italique



Titres d’œuvres et de publications périodiques

 

Les titres de toutes les œuvres et publications s’écrivent en italique. Cette convention typographique s’applique par exemple aux titres d’œuvres littéraires, artistiques, musicales ou cinématographiques, de créations radiophoniques et télévisuelles, d’ouvrages scientifiques, juridiques ou techniques, de journaux, revues et périodiques, de documents électroniques.

 

Exemples :

 

La pièce de théâtre Oscar et la dame rose, d’Éric-Emmanuel Schmitt

Le recueil de poèmes Le tombeau des rois, d’Anne Hébert

Le roman Prochain épisode, d’Hubert Aquin

La fresque Hommage à Rosa Luxemburg, de Jean-Paul Riopelle

L’opéra La flûte enchantée, de Mozart

Le film Juste la fin du monde, de Xavier Dolan

La sculpture Le progrès de la cruauté, de Françoise Sullivan

 

Cette convention typographique s’applique aussi aux titres qui comportent un deuxième titre dans leur énoncé.

 

Exemples :

 

  L’essai Les belles-sœurs : l’œuvre qui a tout changé (plutôt que : Les belles-sœurs : l’œuvre qui a tout changé)

  Le documentaire Rocky IV : le coup de poing américain (plutôt que : Rocky IV : le coup de poing américain)

 

Notons qu’à défaut d’italique, dans une copie manuscrite par exemple, on souligne les titres ou on les guillemette.

 

 

Titres d’une partie d’une œuvre ou d’une publication

 

Quand on cite conjointement le titre d’une partie d’une œuvre ou d’une publication (les titres de chapitres, d’articles de revue, de fables extraites d’un recueil, de chansons tirées d’un album, etc.) et le titre complet de l’œuvre ou de la publication en question, le premier reste en romain et se place entre guillemets, alors que le second se met en italique. Toutefois, lorsqu’on cite seulement le titre d’un extrait d’œuvre ou de publication, sans mentionner le titre de cette œuvre, on utilise normalement l’italique. Le poème, la fable, la chanson, le chapitre, etc., ainsi cités sont alors considérés comme des œuvres en soi.

 

Exemples :

 

  Le poème « Les chats » demeure l’un des incontestables bijoux des Fleurs du mal.

  De tous les poèmes de Baudelaire, je préfère de loin Les chats.

  Depuis sa célèbre chanson « Quand j’aime une fois j’aime pour toujours » de l’album Tu m’aimes-tu, le succès de Richard Desjardins ne se dément pas.

  Depuis sa célèbre chanson Quand j’aime une fois j’aime pour toujours, le succès de Richard Desjardins ne se dément pas.

 

 

Titres des ouvrages sacrés

 

Contrairement aux titres des autres ouvrages, les titres des ouvrages sacrés et de leurs parties restent en romain; pour les noms de prières, cependant, l’usage hésite entre le romain et l’italique.

 

Exemples :

 

L’histoire du péché d’Adam et Ève figure dans la Bible et dans le Coran.

Elle terminait sa soirée en récitant un Notre Père. (ou : un Notre Père)

 

 

Titres de textes législatifs

 

Les titres de lois, de décrets, d’arrêts, d’ordonnances et de règlements peuvent être écrits en romain ou en italique. Peu importe le choix, le principal est de conserver la cohérence typographique dans un texte ou une série de textes. Les noms des codes (Code typographique, Code civil, Codex, Code Napoléon, etc.) peuvent aussi être composés en romain ou en italique. Notons que, au gouvernement fédéral, c’est l’italique qui est privilégié dans les consignes de rédaction.

 

Exemples :

 

  On trouve des précisions dans la Loi concernant la taxe sur les carburants.
(ou : la
Loi concernant la taxe sur les carburants)

  L’Agence canadienne d’évaluation environnementale est responsable de l’application de la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale. (il s’agit ici d’une loi fédérale canadienne)

  Le Code civil du Québec établit le droit commun. (ou : Le Code civil du Québec)

 

 

Compléments :

 

Guillemets dans les titres (Guillemets)

Titres de textes législatifs (Italique)

Titres d’œuvres et d’ouvrages divers (Emploi de la majuscule pour des types de dénominations)

 

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002