Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts sémantiques



Conservateur

 

En français, l’adjectif conservateur est employé pour qualifier quelqu’un ou quelque chose qui est attaché à la tradition, à l’ordre établi, et qui s’oppose à son évolution; on emploie également cet adjectif dans le domaine de l’alimentation, en parlant d’un produit qui permet la conservation des aliments.

 

Exemples :

 

- Les politiques conservatrices actuelles du parti contrastent avec ses idéaux progressistes d’autrefois.

- Ce produit est tout à fait naturel et sans agent conservateur.

 

L’usage du mot anglais conservative est cependant plus étendu; c’est d’ailleurs sous son influence qu’est parfois employé à tort le mot conservateur dans des expressions telles que des chiffres conservateurs, des prévisions conservatrices, un style conservateur ou un choix conservateur. Selon le cas, on emploiera plutôt les adjectifs prudent, modéré, raisonnable, réaliste, conventionnel, classique, traditionnel, modeste, discret, etc.

 

Exemples fautifs :

 

- Il ne s’agit que d’une hypothèse, et pour ce faire, nous employons des chiffres conservateurs.

- Selon les prévisions les plus conservatrices, la crise économique ne devrait pas durer plus d’un an.

- Somme toute, son style de gestion est plutôt conservateur.

- Pour son entrevue, Coralie a opté pour une tenue conservatrice et sans flaflas.

 

On aura plutôt, par exemple :

 

- Il ne s’agit que d’une hypothèse, et pour ce faire, nous employons des chiffres prudents.

- Selon les prévisions les plus raisonnables, la crise économique ne devrait pas durer plus d’un an.

- Somme toute, son style de gestion est plutôt classique.

- Pour son entrevue, Coralie a opté pour une tenue discrète et sans flaflas.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002