Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts syntaxiques



Prendre une action

 

Sous l’influence de l’anglais to take action, on emploie parfois, à tort, l’expression prendre une action (ou prendre action, prendre des actions). Pourtant, cette expression n’existe pas en français : on dira plutôt, selon le contexte, intervenir, passer à l’action, prendre des mesures, ou poursuivre en justice, intenter un procès, etc.

 

Exemples :

 

- Les résidents de l’arrondissement ont demandé à la Ville de prendre des actions rapidement.

- La direction prendra des actions appropriées pour corriger la situation.

- Roselyne a décidé de prendre action contre cette voisine qui lui a causé tant d’ennuis.

 

On aura plutôt :

 

- Les résidents de l’arrondissement ont demandé à la Ville d’intervenir rapidement.

- La direction prendra des mesures appropriées pour corriger la situation.

- Roselyne a décidé de poursuivre en justice cette voisine qui lui a causé tant d’ennuis.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002