Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts idiomatiques



Paver la voie

 

En français, le verbe paver signifie « couvrir le sol d’un revêtement d’éléments juxtaposés faits de matière dure », en parlant notamment de pavés, de dalles, de briques ou de pierres. On peut entre autres paver une voie de circulation, un chemin, un terrain, une cour, etc.

 

Au figuré, l’expression paver la voie à quelqu’un ou à quelque chose, qu’on rencontre surtout au Québec, est employée au sens de « faciliter, favoriser des actions à entreprendre en réduisant les obstacles ». Cette expression est condamnée par plusieurs ouvrages normatifs, qui la considèrent comme un calque de l’expression anglaise to pave the way. Cependant, cette origine est incertaine puisqu’on trouve aussi des exemples de paver la voie dans ce sens chez des auteurs français du XIXe siècle. Pour cette raison et parce que cette expression imagée est bien formée et claire sur le plan sémantique, il est plutôt difficile de la condamner. Il existe aussi d’autres expressions françaises équivalentes qu’il est possible d’employer : frayer la voie (ou le chemin), préparer la voie (ou le chemin, le terrain), ouvrir la voie (ou le chemin, la porte).

 

Exemples :

 

-  Le comité du développement durable sera chargé de paver la voie à une meilleure gestion environnementale, sociale et économique au sein de notre organisme. (ou : de préparer le terrain pour une meilleure gestion)

-  Notre équipe de bénévoles a pour mission d’ouvrir les portes à un avenir plein d’espoir pour les enfants malades. (ou : de paver la voie à un avenir)

-  Ce document de réflexion nous permettra de paver la voie aux futurs responsables de ce dossier controversé.
(ou : de frayer la voie aux futurs responsables)

 

 

Compléments :

 

Voie et voix (Homophones lexicaux)

Anglicisme (Le grand dictionnaire terminologique)

Emprunt à l’anglais (Le grand dictionnaire terminologique)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002