Banque de dépannage linguistique


La prononciation
Phénomènes phonétiques



Assibilation

 

L’assibilation est un phénomène phonétique par lequel une consonne occlusive, par exemple [k], est transformée en une consonne sifflante, [s]. L’assibilation est proche d’un autre phénomène, l’affrication, qui est parfois analysé comme une assibilation partielle ou incomplète.

 

L’assibilation est souvent considérée comme le résultat d’une évolution phonétique. Bien qu’elle soit généralement associée à la transformation d’une consonne occlusive en une consonne sifflante, certains linguistes l’assimilent à toute évolution phonétique dont le résultat est une sifflante, [s] ou [z]; par exemple chaise [SEz] est vu comme une variante assibilée de chaire. Voici quelques mots français résultant d’une assibilation au cours de leur évolution, où la consonne occlusive [k] initiale est devenue [s].

 

Exemples :

 

-  cent [s2] (san) vient du latin centum [kEntum] (kenn-toum)

-  cité [site] (sité) vient du latin civitas [kiwitas] (ki-wi-tas)

 

 

On parle également d’assibilation lorsqu’une lettre correspondant normalement à une occlusive se prononce comme une consonne sifflante; c’est le cas de nombreux mots dans lesquels la lettre t se prononce [s].

 

Exemples :

 

-  action [aksj7] (ak-sion)

-  idiotie [idjOsi] (i-dio-si)

 

 

Pour en apprendre davantage, vous pouvez notamment consulter l’article Affrication.

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002