Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts intégraux



Guts

 

L’emprunt intégral à l’anglais guts est utilisé au Québec dans l’expression familière avoir du guts pour évoquer le comportement d’une personne qui fait preuve d’audace. En français, il existe plusieurs noms ou adjectifs de sens équivalents qui peuvent remplacer cet emprunt selon les contextes : on peut notamment dire d’une personne qu’elle a du courage, de l’audace, de l’assurance, de la hardiesse, une grande confiance en elle, voire de l’effronterie, de l’impudence, etc. Dans un registre plus familier, on peut aussi dire que quelqu’un a du cran, du culot ou du cœur au ventre.

 

Exemples à éviter :

 

- J’admire les gens d’affaires qui ont le guts de fonder leur propre entreprise.

- Ma rencontre avec ce grand aventurier m’a donné le guts de partir seule en Indonésie.

- Il a fallu beaucoup de guts à cette malvoyante pour réussir dans le milieu des arts visuels.

- Cette thérapie m’a aidé à avoir plus de guts.

- Il a eu le guts de lui dire qu’il l’avait trouvé malhabile dans la gestion de ce dossier.

 

On écrira plutôt, par exemple :

 

- J’admire les gens d’affaires qui ont l’audace de fonder leur propre entreprise.

- Ma rencontre avec ce grand aventurier m’a donné le courage de partir seule en Indonésie.

- Il a fallu beaucoup de détermination à cette malvoyante pour réussir dans le milieu des arts visuels.

- Cette thérapie m’a aidé à avoir plus d’assurance.

- Il a eu l’impudence de lui dire qu’il l’avait trouvé malhabile dans la gestion de ce dossier. (ou, dans la langue plus familière : il a eu le culot)

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002