Banque de dépannage linguistique


La grammaire
Le nom > Accord du nom en phrase > Nom épithète



Papier

 

Le nom papier est parfois juxtaposé à un autre nom, qu’il caractérise; il s’oppose alors à l’adjectif électronique. Dans cet emploi, papier complète le nom comme le ferait un complément introduit par une préposition et est invariable. Il n’y a pas de trait d’union entre lui et le nom qu’il accompagne.

 

Exemples :

 

- Ce centre de reprographie propose à ses clients différents supports papier issus du recyclage.

- Est-ce que les versions papier des journaux finiront par disparaître?

- Ce document est introuvable : aucune trace de la clé de stockage sur laquelle il a été enregistré, ni des deux copies papier qu’on en avait faites!

- Lors de la perquisition, de l’argent, des documents papier et des fichiers informatiques ont été saisis.

- Le traitement des déclarations de revenus transmises électroniquement est plus court que celui des déclarations papier.

 

 

Par ailleurs, il faut savoir que la locution format papier, bien qu’elle soit répandue dans l’usage, n’est pas une forme à privilégier. Le nom format, dans le domaine de l’édition et des sciences de l’information, signifie « dimension du papier » ou « mode d’agencement des données ». Pour désigner l’exemplaire d’un document ou d’un ouvrage diffusé sur support papier, on préférera la locution version papier. Du reste, il ne faut pas confondre version papier et copie papier. La copie papier est une reproduction, sur support papier, d’un document conservé sur un support électronique ou un microfilm.

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Généralités sur le nom épithète et Copie et exemplaire.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002