Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts intégraux



Best of

 

On emploie parfois l’emprunt intégral best of pour parler des meilleurs éléments d’un ensemble, en particulier des meilleurs moments d’une émission de radio ou de télévision, des meilleures chansons ou autres créations d’un artiste, des moments forts d’une compétition sportive, etc. Il existe évidemment des expressions en français qui peuvent servir de solutions de rechange à cet emprunt. Selon le contexte, on peut le remplacer par le meilleur de, meilleurs moments, moments forts, meilleures séquences, temps forts, compilation, morceaux de choix, meilleures chansons, meilleurs titres, chansons choisies, succès, anthologie, florilège.

 

Exemples fautifs :

 

- Quel bonheur de réécouter le best of de cette télésérie américaine!

- Cette chanteuse québécoise a lancé son premier best of après quinze ans de carrière.

- Ce point marqué en désavantage numérique fera assurément partie du best of de la saison.

- Au cours de la soirée-bénéfice, les musiciens ont joué un best of des années 70.

- Le livre que je lui ai offert présente un best of des endroits à visiter en Californie.

- La dernière scène de ce film fait partie du best of du cinéma québécois.

 

On dira plutôt :

 

- Quel bonheur de réécouter les meilleurs moments de cette télésérie américaine!

- Cette chanteuse québécoise a lancé sa première compilation après quinze ans de carrière.

- Ce point marqué en désavantage numérique fera assurément partie des moments marquants de la saison.

- Au cours de la soirée-bénéfice, les musiciens ont joué les plus grands succès des années 70.

- Le livre que je lui ai offert présente les endroits incontournables à visiter en Californie.

- La dernière scène de ce film fait partie de l’anthologie du cinéma québécois.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002