Banque de dépannage linguistique


La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Anesthésie

 

Le mot anesthésie se réfère à une absence partielle ou totale de sensibilité provoquée par une maladie ou par des agents anesthésiques. Ce mot se prononce [anEstézi] (a-nès-té-zi) et non [anastézi] (a-nas-té-zi). La deuxième syllabe des mots de la famille d’anesthésie se prononce également [nEs] (nès). Par exemple, pour anesthésiste, on dira [anEstézist] (a-nès-té-zist); pour anesthésiant, on dira [anEstézjã] (a-nès-té-zian).

 

La prononciation [anastézi] (a-nas-té-zi) s’explique par un phénomène phonétique nommé assimilation. Sous l’influence de la voyelle [a] (a) qui précède, la voyelle [E] (è) du mot anesthésie s’ouvre et devient elle aussi un [a] (a). Cette prononciation est à éviter.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter l’article Assimilation.

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : décembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002