Banque de dépannage linguistique


La prononciation
Prononciation de mots particuliers



Zinc

 

Le nom zinc désigne un métal d’un blanc bleuâtre. Dans la langue familière, zinc désigne également le comptoir d’un bar, d’un café, ou un avion d’un modèle ancien. Il y a deux façons de le prononcer : [z8k] (zink) ou [z8g] (zing).

 

La prononciation avec [k] (k) en finale, conforme à l’orthographe, a été signalée en France du XVIIIe au XXe siècle, mais sa fréquence s’est réduite comparativement à [z8g] (zing). C’est la prononciation [z8k] (zink) qui a cours au Québec, tandis qu’en français européen les dictionnaires récents ne consignent plus que [z8g] (zing). La prononciation québécoise s’explique soit par le maintien de la prononciation plus ancienne, soit par l’influence de l’orthographe. Les deux sont acceptées. 

 

Notons que le nom zinc a produit de nombreux dérivés, dont certains ont été formés à partir de la prononciation [z8g] (zing) : zinguer « revêtir de zinc », zingueur « ouvrier spécialisé dans les revêtements de zinc », mais zincate « sel dérivant de l’hydroxyde de zinc », zincifère « qui contient du zinc », zincose « affection due à l'inhalation de particules de zinc », etc.

 

 

Pour vous familiariser avec les symboles de l'API utilisés dans la BDL, vous pouvez consulter l'article Alphabet phonétique international.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002