Banque de dépannage linguistique


L'orthographe
Cas particuliers liés à l'orthographe



Cinq à sept

 

L’expression cinq à sept désigne une rencontre de collègues et d’amis qui prennent l’apéritif en fin d’après-midi, entre 17 h et 19 h environ, c’est-à-dire entre 5 heures et 7 heures de l’après-midi. Cette activité a lieu le plus souvent après le travail dans un bar ou prend la forme d’une réception.

 

Cinq à sept est un nom masculin invariable qui s’écrit en toutes lettres, avec ou sans traits d’union. On peut également employer, selon le contexte, la formule heure de l’apéritif.

 

Exemples :

 

- Plusieurs fois par mois, Jean-Michel et Yannick participent à des cinq à sept. (ou : des cinq-à-sept)

- À l’occasion du vernissage de l’exposition, je vous invite à un cinq à sept qui aura lieu le 16 décembre prochain. (et non : un 5 à 7)

- L’heure de l’apéritif est un moment où les hôteliers et les propriétaires de bar tentent d’attirer des clients.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002