Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts intégraux



Nil

 

Dans la langue administrative, la mention nil est parfois utilisée dans un questionnaire, un formulaire ou un document quelconque pour indiquer qu’il n’y a rien à signaler ou l’absence de certains éléments. On préférera à cet anglicisme, lui-même emprunté au latin, les solutions de rechange néant ou, lorsque la question ne s’applique pas, sans objet (s. o.; S. O.). Selon le contexte, il est aussi possible d’utiliser rien, non déterminé (n. d.) ou le zéro pour indiquer la nullité.

 

Exemples fautifs :

 

- Dommages à signaler : nil.

- Animaux : nil.

- Nil représente ici l’absence de diplôme d’études postsecondaires.

- Si l’entreprise a 100 employés et moins, indiquez nil dans cette section.

- Solde du compte : nil.

 

On écrira plutôt :

 

- Dommages à signaler : rien.

- Animaux : n. d.

- Néant représente ici l’absence de diplôme d’études postsecondaires.

- Si l’entreprise a 100 employés et moins, indiquez S. O. dans cette section.

- Solde du compte : 0.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002