Banque de dépannage linguistique


Les emprunts à l’anglais
Emprunts intégraux



Nil

 

Dans la langue administrative, la mention nil est parfois utilisée dans un questionnaire, un formulaire ou un document quelconque pour indiquer qu’il n’y a rien à signaler ou que certains éléments sont absents. On préférera à cet emprunt à l’anglais, lui-même emprunté au latin, les solutions de rechange néant ou, lorsque la question ne s’applique pas, sans objet (s. o. ou S. O.). Selon le contexte, il est aussi possible d’utiliser rien, non déterminé (n. d.) ou le zéro pour indiquer la nullité.

 

Exemples :

 

-  Dommages à signaler : nil.

-  Animaux : nil.

-  Nil représente ici l’absence de diplôme d’études postsecondaires.

-  Si l’entreprise a 100 employés et moins, indiquez nil dans cette section.

-  Solde du compte : nil.

 

On écrira plutôt :

 

-  Dommages à signaler : rien.

-  Animaux : n. d.

-  Néant représente ici l’absence de diplôme d’études postsecondaires.

-  Si l’entreprise a 100 employés et moins, indiquez S. O. dans cette section.

-  Solde du compte : 0.

 

 

Compléments (Le grand dictionnaire terminologique) :

 

Anglicisme

Emprunt à l’anglais

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2019

Déclaration de services aux citoyennes et aux citoyens | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002