Banque de dépannage linguistique


La typographie
Division des textes



Division des textes et typographie

 

Dans les systèmes traditionnel et numérique de division des textes, le mot qui suit le chiffre ou la lettre indiquant une division du texte commence en principe par une majuscule.

 

En effet, après un chiffre romain, une lettre majuscule, un chiffre arabe ou une lettre minuscule suivis d’un point ou d’un point et d’un tiret, on met toujours une lettre majuscule.

 

Exemples :

 

II. Majuscule

II. – Majuscule

B. Majuscule

B. – Majuscule

2. Majuscule

2. – Majuscule

b. Majuscule

 

 

Après un chiffre arabe ou une lettre minuscule suivis d’une parenthèse, on met, au choix, une majuscule ou une minuscule.

 

Exemples :

 

2) Majuscule

2) minuscule

b) Majuscule

b) minuscule

 

 

Après l’abréviation d’un adverbe ordinal (premièrement ou primo : 1o, deuxièmement ou secundo : 2o, etc.), on met généralement une minuscule.

 

Exemples :

 

1o minuscule

2o minuscule

 

 

Rappelons qu’en règle générale, et donc dans les divisions et les énumérations, le point, suivi ou non d’un tiret, commande de commencer le mot qui suit par une majuscule.

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Système traditionnel, Système numérique international, Hiérarchisation des titres et Majuscule dans les énumérations.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002