Banque de dépannage linguistique


La typographie
Espacement



Espacement avec les titres et les sous-titres

 

Il est d’usage d’insérer une ligne blanche entre un titre et le texte qui suit, et de ne rien insérer entre le sous-titre et le texte qui suit.

 

L’espace blanc au-dessus du titre et du sous-titre est plus marqué qu’il ne l’est sous ces derniers, de sorte que le lien logique entre le titre et le texte qui suit est conservé.

 

Les titres et les sous-titres ne sont pas soulignés ni justifiés (c’est-à-dire lignes pleines alignées à droite et à gauche). Il convient de ne pas centrer un titre ni un sous-titre, à l’exception du titre d’un chapitre. Lorsqu’il est centré, le titre du chapitre ne se termine pas par un point.

 

Exemple, titre et sous-titre :

 

 

LE FRANÇAIS AU BUREAU

 

Espacement avec les titres et les sous-titres

 

Il est d’usage de ne rien insérer entre le sous-titre et le texte qui le suit […].

 

 

Exemple, titre de chapitre :

 

Typographie

 

Ce chapitre traite de la majuscule, des coupures de mots, des procédés de mise en relief, des […].

 

ou

 

Typographie

 

Ce chapitre traite de la majuscule, des coupures de mots, des procédés de mise en relief, des […].

 

 

Pour en savoir davantage, vous pouvez consulter les articles Hiérarchisation des titres et Point : emplois divers.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002