Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Écriture Web



Espacement et caractères surélevés

 

En rédaction Web, on applique les espacements devant ou après les signes de ponctuation de la même façon qu’on le ferait avec une version papier. Ainsi, on fait précéder un deux-points d’une espace insécable. Le point d’interrogation, le point d’exclamation et le point-virgule ne sont précédés d’aucune espace.

 

Dans des publications soignées, publiées par des maisons d’édition qui utilisent des logiciels sophistiqués pour la mise en pages, le point d’interrogation, le point d’exclamation ainsi que le point-virgule sont précédés d’une espace fine insécable. L’espace fine est une espace plus petite qu’une espace faite avec la barre d’espacement du clavier. Cette espace se fait dans Internet, mais elle ne s’affiche pas toujours correctement, car certains navigateurs Web ne la reconnaissent pas. En écriture Web, on remplace donc l’espace fine, difficile à reproduire, par l’absence d’espace.

 

Pour les sites de l’Administration, il est souhaitable d’employer les caractères surélevés (par exemple, les exposants).

 

 

Pour en savoir davantage sur la rédaction propre au Web, vous pouvez consulter les autres articles de la section Écriture Web. Pour en savoir davantage sur l’espacement, vous pouvez consulter les articles Types d’espacement, Espacement avant et après les principaux signes de ponctuation et autres signes ou symboles et Espace insécable. Pour en savoir davantage sur les caractères surélevés dans les abréviations, vous pouvez consulter l’article Abréviation par suppression de lettres.

 

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002