Banque de dépannage linguistique


La rédaction et la communication
Rédaction administrative et commerciale > Correspondance > Adressage > Notions complémentaires



Ponctuation et ordre des éléments

 

Le présent article traite principalement de l'écriture de l'adresse. Son contenu n’est pas exclusivement valable pour une enveloppe; il s’applique aussi à une adresse écrite dans un formulaire, une carte d’invitation, un curriculum vitæ, une lettre, etc. En ce qui a précisément trait à la lettre, il faut savoir que les éléments de sa vedette sont identiques à ceux d’une suscription, soit, justement, au nom et à l’adresse du ou de la destinataire sur une enveloppe.

 

On ne met ni point ni virgule à la fin des lignes de l’adresse. Les éléments vont du particulier au général, ligne après ligne, conformément aux recommandations de la Société canadienne des postes.

 

Exemples :

 

Madame Camille Hippolyte

Urbaniste

Direction régionale de l’Outaouais

Ministère des Transports

Bureau 5.130

725, boulevard Saint-Joseph

Gatineau (Québec)  J8X 4C2

 

Monsieur Marcel Auger

Directeur des services judiciaires

Ministère de la Justice

Centre commercial Laflèche

625, boul. Laflèche, bureau 250

Baie-Comeau (Québec)  G5C 1C5

 

Madame Pierrette Dessureault

Service des ressources humaines

Provitech

2345, avenue du Parc, 2e étage

Montréal (Québec)  H3P 8A2

 

 

Il faut cependant noter que, dans un en-tête ou un bas de page où les éléments de l’adresse sont présentés en continu, on sépare les éléments figurant normalement sur des lignes distinctes par des virgules. On peut terminer le tout par un point. Pour voir des exemples d’adresses présentées dans un en-tête, vous pouvez consulter l’article En-tête.

Haut

Date de la dernière actualisation de la BDL : novembre 2018

Déclaration de services aux citoyens | Commissaire à la qualité des services | Accès à l'information | Politique de confidentialité

Portail du Gouvernement du Québec.

© Gouvernement du Québec, 2002